Pharmacologie Générale

Auteur : Dr Nabil Foudi
Site pédagogique destiné aux étudiants des filières de la santé

Substitutions des médicaments

La substitution est un acte par lequel le médicament prescrit est remplacée par un autre lors de sa délivrance. «L’exercice professionnel de la pharmacie consiste pour le pharmacien à préparer, fabriquer, contrôler, gérer, dispenser lui-même les produits pharmaceutiques (…). Il est tenu de surveiller attentivement l’exécution de tous les actes pharmaceutiques qu’il n’accomplit pas lui-même »

Conditions

L’acte de la substitution exige que le médicament substitué doit être du même groupe, avec la même dose et même formule que le médicament délivré, autre-dit bioéquivalent. Il est exigé aussi d’informer le patient. Ce dernier a toujours le choix d’accepter ou non cette proposition. Le pharmacien s’en tient également à la volonté du prescripteur lorsque la mention « non-substituable » est indiquée sur l’ordonnance. « Le pharmacien a le droit de substituer une spécialité pharmaceutique par une autre essentiellement similaire et, sous réserve des dispositions de l’article 144, ne peut en changer ni la forme ni le dosage »

Cependant, la substitution est déconseillée dans les cas suivants :

Avantages

Généralement, un médicament de marque est remplacé par un autre générique lors de l’acte de la substitution. Ceci permet à réduire les dépenses de la caisse nationale de la sécurité sociale.

Responsabilité

Le médecin conserve toute la responsabilité de sa prescription, puisqu’il a choisi le principe actif, le dosage, la posologie et la durée du traitement. Le pharmacien demeure quant à lui responsable de la délivrance, c’est-à-dire, du contrôle de la prescription et de son exécution. Il est aussi responsable de la substitution d’un médicament.

Substitution et excipients à effets notoires

Il est recommandé de prendre en considération les excipients à effet notoire lors de la substitution afin de limiter les risques (Table). Pour la substitution d’une spécialité ne contenant pas d’excipient à effet notoire, il est recommandé de la remplacer par celle dépourvue de tout excipient à effet notoire. A l’inverse, une spécialité contenant un ou plusieurs excipients à effet notoire est substituée par une autre contenant le ou les mêmes excipients à effet notoire ou une spécialité générique partiellement ou totalement dépourvue de ces excipients. Cependant, la substitution par une spécialité générique contenant un ou plusieurs excipients à effet notoire et qui n’est pas présente dans la spécialité prescrite initialement, est possible lorsque, après l’interrogatoire, il apparaît que le patient ne présente pas de risque lié à ces excipients.

Excipients Voies Remarques
Alcool benzylique Parentérale Peut provoquer des réactions toxiques et des réactions chez les nourrissons et les enfants jusqu’à 3 ans.
Amidon de blé Orale Contre-indiqué en cas d’hypersensibilité ou d’intolérance au gluten, en raison de la présence d’amidon de blé (gluten).
Aspartame Orale L’aspartam est une source de phénylalanine. La phénylalanine peut être dangereuse pour les sujets atteints de phénylcétonurie.
Aprotinine Topique Peut provoquer une hypersensibilité ou des réactions allergiques
Latex   Toutes Le caoutchouc latex peut provoquer des réactions allergiques sévères.
Huile de ricin Topique Peut provoquer des réactions cutanées (par exemple : eczéma)
Glycérol Orale &Peut provoquer des maux de tête, un dérangement de l'estomac et une diarrhée
Huile d'arachide   Toutes L'huile d'arachide est contre indiqué en cas d'allergie à l'arachide ou au soja.
Héparine Parentérale Peut provoquer des réactions allergiques et une baisse du nombre de cellules sanguines, pouvant influer sur la coagulation. Les patients présentant des antécédents de réactions allergiques induites par l'héparine doivent éviter l'utilisation de médicaments contenant de l'héparine.
Galactose Orale Contre-indiqué chez les patients présentant une intolérance au galactose, par exemple une galactosémie (maladie héréditaire rare).
Fructose Orale Contre-indiqué chez les patients présentant une intolérance au fructose
Formaldehyde Topique Peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple, eczéma).
Ethanol Orale et parentérale Il est déconseillé chez les patients souffrant de maladie du foie, d’alcoolisme, d’épilepsie, de même que chez les femmes enceintes et les enfants.
Colorants azoïques Orale Peut provoquer des réactions allergiques sévères.
Sodium Toutes   Le sodium peut gêner les personnes suivant un régime hyposodé strict.
Phénylalanine Orale La phénylalanine peut être dangereuse pour les sujets atteints de phénylcétonurie.
Sorbitol Orale Peut présenter un effet laxatif léger et une intolérance au fructose.
Xylitol Orale Peut présenter un effet laxatif.

Table : Quelques exemples d’excipients à effet notoire selon l’ANSM.